Le courage est la capacité de surmonter ces démons. (Suivez Elie)

13582362_10154256110359120_1042133829_o (1)

Nous portons tous en nous des démons, quels qu’ils soient. La peur n’est pas malsaine tant qu’elle ne nous paralyse pas. Le courage est la capacité de surmonter ces démons.

Élie, cette jeune femme qui a eu envie de prendre des risques, a décidé de réaliser un défi. Le 16 juillet 2016, Élie participera à son tout premier triathlon à St-Lambert, nommé : « try a tri ». Les distances sont de 300 mètres de nage, 10,5 kilomètres de vélo et 2,5 kilomètres de course. Cette jeune femme qui était terrorisée à l’idée d’aller faire un cours de « spinning » quelques mois auparavant fera un triathlon. Cette même jeune femme qui a peur du jugement des autres, a décidé de se mettre en « danger » en s’exposant devant tous. Pourtant, lorsque l’opportunité s’est offerte à elle de faire son premier triathlon, elle a littéralement « sauté » sur l’occasion. Pour vaincre nos peurs et grandir, il faut parfois risquer et se mettre en « danger ».

13616252_10154256110204120_1015013474_o

Petite précision, lorsque je parle de danger, je ne parle pas de danger de mort. Je parle plutôt de jouer des tours à notre cerveau, à nos valeurs et surtout au sentiment que nous contrôlons notre vie, ce qui est tout à fait futile.

 

Je connais peu Élie, mais les quelques contacts que j’ai eus avec cette adorable jeune femme m’ont permis de découvrir une femme organisée, déterminée avec une fibre d’athlète en elle.

Mes quelques 70 triathlons de toutes les distances, mes quelques années dans ce sport et mon incontournable passion pour ce sport m’ont amenée à vouloir aider Élie à réaliser ce défi. Un jour, des personnes ont cru en moi, maintenant c’est à mon tour de croire en elles. Je ne crois pas aux hasards, mais aux rendez-vous! Élie fait ce qu’il faut, commencer doucement et progressivement tout en respectant ses capacités et ses limites. Le but n’étant pas d’avoir une première mauvaise expérience ni des blessures, mais bien de bouger, d’être en santé et de se fixer d’autres objectifs.

L’organisation du Triathlon de St-Lambert accueillera13570271_10154256110559120_148527664_o chaleureusement Élie comme les autres athlètes présents. Ce triathlon tient sa réputation pour sa qualité d’organisation, ses bénévoles impliqués et son profond respect de l’athlète qu’il soit débutant ou avancé. Ce triathlon offre également des duathlons pour ceux qui n’apprécient pas la nage, des courses de 1, 2,5 et 5 kilomètres pour les coureurs uniquement ainsi que des triathlons sprints (750 mètres de nage, 20 kilomètres de vélo et 5 kilomètres de course). Les enfants âgés de 8 à 15 ans peuvent également y participer dans leur catégorie d’âge. Enfin, il est également possible de faire un triathlon ou un duathlon en équipe.

 

Le 16 juillet, le triathlon d’Élie sera capté par « l’œil magique » du photographe Sylvain Perreault.

Bon premier triathlon à Élie!

 

Par Karine Desormeaux

 

Commentaires