ANCRAGE, ÉTIREMENT ET BONNE HUMEUR

dsc_6132-copie

ANCRAGE, ÉTIREMENT ET BONNE HUMEUR

Pour faire suite à mon premier Billet, où je vous présentais la posture de la Montagne (Tadasana)  , nous allons maintenant nous familiariser avec la posture du Chien tête baissée ou V inversé (Adho Mukha Svanasana) , une posture que j’affectionne tout particulièrement dû au fait qu’elle soit très complète.

 

Il s’agit d’une excellence posture lorsque l’on désire étirer et renforcer le corps dans son entièreté.

Comment nous y rendre ? 

  • À partir de la posture de la Montagne, inspirons en soulevant les bras vers le haut. À l’expiration, plongeons vers le sol en passant les bras de chaque côté de notre corps et en gardant la colonne vertébrale longue.
  • Déposons les mains au sol en fléchissant légèrement les genoux, au besoin, pour nous permettre de déposer entièrement les paumes sur le sol de manière à être bien ancré et solide.
  • En inspirant, amenons le pied de notre choix loin derrière vers la posture de la Fente puis, en expirant, amenons notre deuxième pied près du premier, vers l’arrière, tout en soulevant les hanches vers le haut.
  • Assurons-nous que la paume de nos mains est bien ancrée au sol afin d’activer les muscles du haut de notre corps.
  • Nos bras ainsi que notre dos sont allongés, nos omoplates roulées vers l’extérieur et nos ischions (os des fesses) pointés vers le plafond.
  • Débutons d’abord la posture en gardant nos talons soulevés du sol et nos genoux légèrement fléchis.
  • Au rythme de notre respiration, amenons les talons vers le sol un à un en gardant les genoux souples, évitant ainsi de les barrer.

La posture du Chien tête baissé fait partie intégrante de la Salutation au soleil traditionnelle (Surya Namaskar), mais pourrait très bien être pratiquée seule comme alliée à notre santé, car elle procure de nombreux bienfaits.

Bienfaits physiques : Le Chien tête baissée calme le mental et énergise le corps. Comme je le mentionnais plus tôt, il s’agit d’une excellente posture pour étirer le corps dans son entièreté (épaules, dos, arrière des cuisses, mollets, tendons, plantes des pieds), mais également pour renforcer les membres supérieurs et inférieurs du corps (poignets, bras, jambes).

Au niveau thérapeutique, cette posture aide à réduire les différents symptômes liés à la dépression légère, la ménopause et les douleurs menstruelles. Cette posture aide à prévenir l’ostéoporose et soulage les douleurs au dos ainsi que la fatigue.

Mettre en pratique la posture : En prenant la posture de la Montagne, inspirons en soulevant les bras et, à l’expiration, plongeons vers l’avant et dirigions-nous vers la posture du Chien tête baissée en suivant les indications mentionnées ci-haut. Maintenons la posture de 1 à 3 minutes, selon ce qui est possible pour nous. Ensuite, fléchissons les genoux et rejoignons la posture de l’Enfant (Balasana), qui est notre posture de repos (REF. IMAGE #DSC_4167).

Dans mon prochain Billet, je vous présenterai justement la posture de l’Enfant, une posture tout en douceur qui supporte le corps et l’esprit et favorise le lâcher-prise.

img_1648

 

Par Marie-Claude Santerre

Marie-Claude Santerre est habillée par Vêtements Mandala (www.vetementsmandala.com)

Commentaires